Entre chien et loup

Du lundi au vendredi de 17h15 à 18h
Voir la page de l'émission

Dans le cercle des Malraux

Mai 25, 2020

Alain Malraux est né en 1944, fils de Roland Malraux, demi-frère d’André, déporté pour faits de résistance et mort en 1945.Sa mère Madeleine, à la mort de Roland deviendra l’épouse d’André qui adoptera et élèvera comme son enfant le tout jeune Alain qui se trouvera devenir le plus proche de ses enfants, dans la mesure où un terrible accident de la route tue ses deux garçons Gauthier et Vincent en mai 1961.

Madeleine, Alain, André, Vincent, en 1956

Sa fille Florence étant élevée par sa mère Clara, la première épouse d’André. Alain Malraux se trouve donc être durant toute son enfance et sa jeunesse le témoin de rencontres, de contacts avec des personnages qui ont marqué l’Histoire, tant le prestige et la forme d’aimantation produite par Malraux dans tous les cercles du pouvoir politique et du monde des arts sont irradiants.

Ce n’est pas un père particulièrement attentif ni affectueux, mais au cours des repas dominicaux, il partage avec Alain des propos qui lui donnent avec parcimonie des éléments pour construire sa vie.

En particulier, il lui dit une chose essentielle, encore très présente aujourd’hui, c’est d’avoir le sens de l’admiration. Admirer les gens admirables, les actions admirables, les lieux admirables, les œuvres admirables. Dans un premier livre Les marronniers de Boulogne, Alain Malraux raconte sa jeunesse et le cercle familial dans les années 50 et 60. Aujourd’hui, il publie un livre où l’on rencontre des personnages qui l’ont marqué.

Au passage des grelots est une galerie de portraits vus à hauteur d’enfant ou de jeune homme, perspicace et sans vanité. Il nous fait rencontrer des héros de la Guerre, des hommes politiques comme Maurice Schumann ou Jacques Chirac, son amitié avec Romain Gary, avec Françoise Gillot, la femme de Picasso, il évoque naturellement la haute stature de Malraux, ses qualités et ses travers.

Au passage des grelots

Alain Malraux se livre avec une grande pudeur mais sans rien mettre sous le tapis les difficultés qu’il a pu rencontrer dans cette vie qui s’est imposée à lui. Avec une grande vivacité de traits, il croque ces personnages avec la précision et le recul d’un Montaigne, l’humour, la tendresse ou l’ironie d’un Proust, et le sens de l’observation des gens de pouvoir d’un Saint-Simon.

Publié aux éditions Larousse, Au passage des grelots est un très beau livre pour découvrir les coulisses d’un « théâtre » où la célébrité, le pouvoir, l’argent, l’héroïsme, l’amour, la fidélité sont décrits avec finesse et sans illusion.

Diffusion le lundi 25 mai 2020

Rediffusion le

Pin It on Pinterest

Share This