idFM Jazz

Tous les mardis de 20h à 21h
Voir la page de l'émission

Horace Silver l’Inventeur du Hard Bop

Juil 17, 2018

Horace Silver

La phrase qui figure en ouverture de son autobiographie, Let’s Do The Nitty Gritty « Passons aux choses sérieuses » éd. University of California Press, 2006, était bien à l’image de la personnalité du pianiste et compositeur Horace Silver, mort à New Rochelle – New York – mercredi 18 juin, à l’âge de 85 ans

« J’ai eu le privilège de collaborer et de jouer avec quelques-uns des grands génies de cette musique que nous appelons si amoureusement jazz. Comme j’ai pu être inspiré par eux et continue de l’être, j’espère qu’à mon tour je pourrai inspirer les jeunes musiciens d’aujourd’hui. »

Chaleureux, généreux, soucieux de partager son savoir, souriant avec humilité lorsqu’il lui était rappelé qu’il avait été, avec le batteur Art Blakey, l’un des inventeurs du hard bop, ce courant musical qui associa au jazz be bop, à partir du début des années 1950, des éléments du rhythm’n’blues et du gospel.

Début 1950, il joue comme pianiste en trio dans un club d’Hartford Connecticut. Comme souvent à l’époque, cette formation maison devient celle qui accompagne les solistes de passage. C’est le cas du saxophoniste Stan Getz, qui embauche dans la foulée le trio. Silver sera ainsi le pianiste régulier de Getz jusqu’en 1951. Il commence à se faire un nom dans les clubs de New York, notamment au Birdland où il joue chaque lundi, accompagne certaines de ses idoles, dont les saxophonistes Lester Young et Coleman Hawkins.

Extrait : Le Monde.fr.

Diffusion le mardi 24 juillet 2018

Rediffusion le

Articles liés

Pin It on Pinterest

Share This